Qu’est-ce que le yoga Nidra ?

Souvent appelé « sommeil yogique », yoga Nidra, issu d’une tradition millénaire, traverse les âges. C’est Swami Satyananda Saraswati, l’un des maîtres spirituels les plus célèbres du yoga contemporain, qui met au point cette technique de transformation puissante que l’on utilise notamment chez Bulles de Sérénité. Associé à la relaxation et à une forme de méditation, yoga Nidra est pourtant une forme de yoga bien plus complète et puissante.

Il était une fois, Satyananda

Pour comprendre ce qu’est yoga Nidra, une appréhension de Swami Satyananda Saraswati est nécessaire. C’est un maître spirituel hindou né en 1923, un yogi du 20e siècle. Il reçoit une double éducation : indienne (origine de ses parents) et occidentale (son père exerçait comme haut fonctionnaire dans l’Administration britannique).

Avant de devenir maître à son tour (« Swami »), Paramhamsa Satyananda s’installe à Rishikesh, en Inde, à l’âge de 20 ans. Il choisit Swami Sivananda comme maître et vit auprès de lui pendant 12 ans à travailler et le servir durement. 

Dans les années 1960, il lance la Bihar School of Yoga à Munger, une ville reculée de l’État du Bihar. C’est précisément à ce moment que le yoga se démocratise dans le monde et que Satyananda choisit de partager la méthode de yoga Nidra qu’il a mise au point.

À l’origine, yoga Nidra se base sur des techniques du tantrisme et des traditions issues du Cachemire, du Shivaisme et du Vedanta remontant à plusieurs milliers d’années. L’une des premières expérimentations de Satyananda remonte à sa période de vie à Rishikesh, près de son maître. L’histoire raconte qu’il se serait réveillé un matin, entendant au loin résonner des vers d’un mantra récité en sanskrit qui lui semblaient familiers sans comprendre pourquoi. Le maître de cérémonie lui expliqua que son corps subtil les avait écoutés durant son sommeil. Il prit alors la mesure du pouvoir de la présence de la conscience dans le sommeil. C’est sur cette expérience qu’il développa son yoga Nidra, un yoga profond qui préserve la tradition indienne, est adapté à l’esprit de l’époque et répond aux besoins de l’Occident. Une méthode codifiée, simple, accessible au plus grand nombre et tout aussi puissante, inspirée de la double éducation qu’il a reçue. Il l’emporte avec lui en Occident durant ses 20 années de voyages et d’écrits sur le yoga qui s’ensuivent. Des enseignements qui, comme le formule Goethe à juste titre, ont permis de « jeter un pont entre l’Orient et l’Occident ».

Yoga Nidra en théorie

Également appelé « sommeil yogique », « yoga du sommeil éveillé », « yoga de l’éveil dans le sommeil » ou encore « yoga de la conquête d’un sommeil autre », yoga Nidra tire ses surnoms de cet état de somnolence dans lequel il permet d’accéder.  

Bien plus qu’une technique de relaxation profonde, c’est une technique de transformation ; un voyage intérieur qui provoque un relâchement à plusieurs niveaux : physique, mental, émotionnel. En se détendant par le biais d’une méthode spécifique et codifiée (voir plus bas) sur une durée recommandée d’une heure, l’être plonge dans un état de sommeil profond tout en restant conscient et, par extension, atteint « la partie la plus mystérieuse de soi-même », l’inconscient. « Avec le yoga Nidra, c’est la première fois que l’on tente de relier d’une manière aussi spécifique les deux rives du fleuve : la rive consciente et la rive qui ne l’est pas », rédigeait Jacques Donnars, médecin psychosommaticien français, dans l’avant-propos du livre Yoga Nidra de Swami Satyananda. En effet, l’être atteint cet état de somnolence qui nous situe entre deux mondes, et que l’on vit naturellement deux fois par jours : l’éveil (au réveil) et le sommeil (au coucher). 

Ce qui est intéressant de savoir c’est ce qu’il se passe dans notre cerveau lorsque l’on est dans cet état de somnolence au réveil et au coucher : ce sont en fait les seuls moments où les deux hémisphères de notre cerveau se mettent à travailler ensemble. Et lorsque notre cerveau fonctionne sur ces deux modes en même temps, il est très puissant. C’est la raison pour laquelle on arrive à expérimenter de façon consciente l’inconscient pour, entre autres, se libérer des maux du corps et du mental et parvenir à une meilleure connaissance de soi.

Une harmonie dans tout l’être

Les découvertes scientifiques et les progrès technologiques ne contribuent pas à améliorer le bien-être de l’individu, que ce soit sur le plan physique, mental ou spirituel (bien au contraire…). Dans ce contexte, yoga Nidra de Satyananda une clé essentielle pour rétablir l’harmonie dans tout l’être (corps, émotions, esprit, intuition) – comme c’est le cas aussi pour les autres pratiques de yoga.

Encore mal connue en France, cette technique est décrite par Micheline Flak, pionnière du yoga dans l’éducation et enseignante de la Bihar School of Yoga, comme « un système magnifiquement efficace de relaxation qui réduit de manière substantielle les tensions physiques et mentales amenées par la vie moderne. Pour les gens malades ou affaiblis, c’est le moyen de revitaliser le système nerveux et d’éveiller les forces de guérison. » Il permet notamment d’améliorer la qualité du sommeil. À terme, la pratique régulière de yoga Nidra « apporte un état de complète quiétude dans toutes les dimensions de notre personnalité » et nous guide sur le chemin de la réalisation de soi.

En pratique : le déroulement d’une séance

Avant d’entrer dans la pratique, il est important de savoir que yoga Nidra ne requiert pas de condition physique particulière comme cela peut être le cas pour le yoga postural.

Swami Satyananda Saraswati a développé plusieurs techniques (de yoga Nidra 1 à yoga Nidra 4) dans ce qu’il appelle un appendice que l’on retrouve dans son livre intitulé « Yoga Nidra ». Chacune de ses séances comporte à minima les éléments suivants :


  1. Préparation : s’allonger à plat dos sur le sol, un tapis ou sur un lit en Savasana, la posture du cadavre. Les pieds et les bras écartés, détachés du corps, de manière à rester immobile durant toute la séance. Aucun mouvement conscient ou inconscient ne devra se produire. De même, il est demandé de ne pas s’endormir mais de bien rester éveillé tout au long de la séance. Puis, s’envelopper dans une couverture pour se réchauffer en vue du ralentissement progressif du métabolisme du corps. 
  2. Relaxation du corps : c’est le moment de prise de conscience du souffle et de répétition mentale du mantra Ôm si souhaité.
  3. La pose d’un Sankalpa (terme sanskrit qui définit une intention à poser pour soi) : en début et en fin de séance, le pratiquant est invité à poser une intention de réalisation pour lui-même, une résolution personnelle formulée dans une phrase courte, au présent et à l’affirmative. Pour mieux comprendre cette notion, nous vous invitons à découvrir la vidéo : « Comment bien choisir son intention (ou son Sankalpa) ». L’état de conscience dans lequel transporte yoga Nidra agit sur l’inconscient et la réalisation de nos intentions les plus fortes.  Dans son livre, Satyananda résume le potentiel du Sankalpa ainsi : « Grâce à cette résolution prise lorsque le mental est totalement relaxé et réceptif, vous pouvez améliorer  tous les domaines de votre vie. »
  4. La rotation de la conscience, le fondement de la pratique. Concrètement, c’est un voyage dans tout le corps qui vise à détendre toutes les parties une par une en commençant généralement par la main et les doigts comme dans cette séance que Bulles de Sérénité vous propose gratuitement. C’est le fondement de yoga Nidra selon Satyananda. L’objectif étant d’atteindre un état de lâcher prise et de vibration particulier. Et c’est là tout le secret de l’efficacité de sa méthode !
  5. Respiration : différents types de respiration peuvent être proposés sur une durée variable.
  6. Visualisation d’histoires et d’images : la visualisation est également adaptée par le professeur selon le yoga Nidra pratiqué. C’est à ce moment-là que la magie opère.

Enfin, dans certains yoga Nidra de Satyananda, d’autres techniques yogiques sont utilisées comme le développement des sensations, la conscience du corps, les pranayamas… L’ensemble constituant, selon Micheline Flak, « une méthode polyvalente de méditation qui convient aussi bien aux débutants qu’aux étudiants avancés ». 

Dans un cas comme dans l’autre, il est recommandé aux pratiquants (et particulièrement aux débutants) d’être guidé par un professeur qualifié comme c’est le cas avec Cédric Michel. L’assimilation de la technique est longue et fastidieuse et ne doit pas solliciter d’effort conscient durant la pratique. La régularité est également déterminante. C’est en combinant tous ces éléments que le relâchement des tensions, la relaxation et la paix mentales interviennent… Tels sont les « secrets de la transformation », selon Satyananda.

Pour terminer, Bulles de Sérénité vous propose une playlist de yoga Nidra entièrement gratuite pour un voyage intérieur qui vous guidera aux confins de vous-même vers un mieux-être global.

Les clés pour changer sans se malmener :
Ma mission est de vous proposer des voyages intérieurs au format de méditation qui fusionnent tradition et techniques modernes afin d’accélérer le changement.
Mon approche est celle de l’action douce, de l’introspection agréable, de la bienveillance et du plaisir…
Mon crédo, c’est changer sans se malmener !
Pour aller plus loin

🎁 Recevez gratuitement 3 méditations guidées pour retrouver l’apaisement et la sérénité

⇨ Voulez-vous mettre toutes les chances de votre côté pour améliorer votre qualité de vie et être moins stressé(e) ?

⇨ Voulez-vous retrouver l’apaisement et la paix intérieure pour plus de sérénité au quotidien ?
Car aujourd’hui, votre mental a tendance à prendre le contrôle et vous joue des tours. Peut-être même que votre corps est tendu ou que vous avez du mal à dormir.

⇨ Faites-vous tout votre possible pour retrouver un peu de calme et être plus zen ?
Mais malgré vos efforts, l’anxiété et le stress refont surface à la moindre occasion. Les émotions négatives ont tendance à vous envahir, entraînant des sautes d’humeur.

⇨ Voulez-vous arrêter d’être stressé(e), de ruminer et de vous emporter pour un rien ?
Mais vous ne savez pas comment vous y prendre pour vraiment lâcher prise, retrouver confiance en vous, ou mieux dormir.

C’est pour ces raisons que j’ai décidé de vous offrir ces méditations. Et je ne les ai pas choisies par hasard.
Elles s’appuient sur 3 des thèmes fondamentaux de ma méthode pour vivre sans stress.
Ce type de méditation est habituellement réservée aux membres de mes programmes privés mais aujourd’hui je vous en fais bénéficier gratuitement !

Les clés pour changer sans se malmener :
Ma mission est de vous proposer des voyages intérieurs au format de méditation qui fusionnent tradition et techniques modernes afin d’accélérer le changement.
Mon approche est celle de l’action douce, de l’introspection agréable, de la bienveillance et du plaisir…
Mon crédo, c’est changer sans se malmener !